Psychologie positive : Programme CARE

Objectifs et bénéfices
7 mai 2020

Programme CARECohérence Attention Relation Engagement

Le programme CARE permet d’expérimenter les pratiques innovantes et pragmatiques de la psychologie positive pour développer notre flexibilité psychologique en orientant notre attention vers les aspects satisfaisants de notre existence et en pratiquant la bienveillance envers soi, les autres et notre environnement.
Le programme se déroule sur 8 séances hebdomadaires de 2h30, en petit groupe, en distanciel ou en présentiel.

Ce programme a été créé en 2014 par des chercheurs et professionnels en psychologie, dont Christophe André (psychiatre, psychothérapeute, « père » de la Pleine Conscience en France), Rebecca Shankland (Maître de conférence à l’université Grenoble Alpes), Ilios Kotsou (Docteur en psychologie) et Jean-Paul Durand (spécialiste de l'Approche Centrée Solutions).

Ce programme s’appuie sur des études et des pratiques toutes validées scientifiquement.

Le programme CARE propose une chronologie de pratiques de Psychologie Positive visant :

– Le développement d’un bien-être durable et des capacités de résilience face aux événements stressants,
– La réorientation de notre attention, notamment vers les éléments satisfaisants,
– Le développement d’une plus grande flexibilité dans nos comportements,
– La prise de perspective et de recul,
– L’identification et la mobilisation de nos ressources personnelles, de nos compétences émotionnelles,
– L’amélioration de la qualité de la relation à soi, à autrui et à notre environnement.

Pour servir cet objectif central, le programme CARE va se baser sur 3 processus :

– La réorientation de notre attention vers les aspects satisfaisants de notre existence.
– Le développement de la bienveillance envers nous-même, les autres et notre environnement.
– L’engagement dans des actions en lien avec nos valeurs.

Bénéfices du programme :

– Réduction du stress, des symptômes anxieux et dépressifs.
– Augmente l’estime de soi, la confiance en soi, en l’autre et en la vie.
– Création de sociétés plus pacifiques, plus justes.
– Amélioration du bien-être durable : meilleure stabilité émotionnelle et affective, plus grande sérénité, développement du sens de la vie et du sentiment d’épanouissement personnel et relationnel.